Dans le billet précédent, je montre comment mon exil volontaire dans la ville de Dschang, loin de ma famille et amis, m’a permis d’être mieux concentré dans  mes études au point d’entamer des séances de répétitions gratuites avec des camarades. Ces séances de travail gratuite m’ont permis de développer et déguiser mes compétences pédagogiques mais je n’avais jamais pensé m’en servir pour créer un business. Ce n’est que pendant une période de galère que je développe mon esprit entrepreneurial puis songe utiliser mes compétences pour créer une activité génératrice de revenu: le centre Apprendre Pour Comprendre (APC). Ici, je vous en livre les détails. 

Un acte de délinquance juvénile à l’endroit de mon père marqua le début d’une longue période de galère. Ayant été habitué à recevoir la manne familiale au début du mois, je n’avais presque jamais véritablement envisagé de développer des sources de revenus alternatifs comme certains étudiants le faisaient à l’époque. J’avais des amis qui arrondissaient leurs fins de mois à travers des petits jobs çà et là dans la ville et au sein de l’université.

Certains vendaient les tickets pour la navette universitaire, d’autres vendaient les fournitures usuelles (format, bic, règle…). J’ai passé des semaines à me remuer les méninges pour trouver l’activité que je pouvais réaliser avec plaisir pour gagner ma vie. La seule dans laquelle j’excellais avec passion était l’enseignement avec les séances de répétitions que je réalisais jusque-là gratuitement et de manière informelle.

C’est donc ainsi que j’ai rassemblé deux amis avec lesquels j’ai fondé le centre de formation Apprendre Pour Comprendre (APC). Ma mission était de développer leur amour pour la recherche, leur esprit de créativité et de curiosité pour comprendre les fondements épistémologiques de la Science. En effet, la tendance en vogue à l’université était d’apprendre pour valider. Les étudiants ne se préoccupaient donc qu’à vouloir mémoriser puis restituer les connaissances acquises. Or ce modèle d’apprentissage béhavioriste n’est point adapté pour certains types de connaissance qui s’effacent très rapidement de la mémoire par la suite.

On retrouvait en effet des étudiants de Master qui étaient incapables d’expliquer clairement certaines notions basiques du Niveau 1. Ils n’avaient rien compris, juste mémoriser pour avancer. C’est ainsi que mon approche pédagogique, durant mes séances de cours, avait une dimension autoréflexive qui pousse les étudiants à questionner les savoirs, à s’interroger sur leur rapport à la science et à creuser par le biais de la recherche-action et expérimentale pour comprendre le comment et le pourquoi des choses.

Cette approche pédagogique évidemment nécessitait plus d’effort et d’énergie autant pour l’enseignant que pour l’étudiant. Or ces derniers étaient toujours pressés de tout savoir et désiraient qu’on mâche tout pour qu’ils avalent. Chose que je me refusais évidemment de faire.

APC fut donc ma première aventure entrepreneuriale, née au terme d’un acte de délinquance juvénile, qui m’aura permis de découvrir un autre sens à la vie. J’ai compris que ce sont les challenges qui dynamisent la pensée et insufflent de l’adrénaline au corps. La souffrance est une école de sagesse dit-on souvent, car elle rend la pensée plus productive, et explose les limites du raisonnement, nous permettant d’explorer cet univers fantastique et merveilleux qu’est l’imagination. Le monde des impossibles.

Mais il ne se révèle que lorsque nous acceptons de sortir de notre zone de confort. Tant que nous posons les mêmes actes chaque jour, nous aurons les mêmes résultats. Il faut apprendre à oser, à prendre des risques, prendre des initiatives sans toujours penser à leur finalité. L’échec n’est qu’une interprétation négative d’une situation de la vie. Pour moi, toute situation est une forme d’apprentissage qui conduit à la sagesse lorsque comprise.

J’espère que tu te retrouveras d’une manière ou d’une autre dans ce récit (assez long quand même hein 😊) de mon parcours jeunesse. Si tu aimerais aussi partager les conditions t’ayant conduit vers l’entrepreneuriat, sens toi libre de le faire en commentaires… A+ / 😊😜

http://lafropolitain.mondoblog.org/files/2018/07/pablo-1.pnghttp://lafropolitain.mondoblog.org/files/2018/07/pablo-1-300x200.pngChristian ELONGUEBilletsApprendre Pour Comprendre,création d'entreprise,Dschang,Entrepreneuriat,étudiants,featured,galère,Ngnaoussi Elongué,risqueDans le billet précédent, je montre comment mon exil volontaire dans la ville de Dschang, loin de ma famille et amis, m'a permis d'être mieux concentré dans  mes études au point d'entamer des séances de répétitions gratuites avec des camarades. Ces séances de travail gratuite m'ont permis de développer...Africa lives in You !!!
The following two tabs change content below.
Christian ELONGUE

Christian ELONGUE

Afropolitan | Blogger | Coach | Dreamer
Je suis un afropolitain indiscipliné et passionné par l'éducation, le numérique et l'autonomisation des femmes. Rêveur éclairé, j'adore les voyages autant que l'écriture. Le livre est une vivre qui m'énivre autant que l'art oratoire. Fan d'humour et d'amour, je suis un bénévole dans l'âme qui prend toujours plaisir à servir ! Bienvenu(e) sur Afropolitanis ! Akwaaba ! Welcome ! Sens toi chez toi ! Mets-toi à l'aise! Découvre ! Explore ! Et surtout, n'hésite pas à me laisser un commentaire au besoin !